COMMENT ARRÊTER LES SAIGNEMENTS DE NEZ PLUS RAPIDEMENT

Souffrez-vous, ou votre enfant souffre-t-il de saignements de nez à répétition? Cela peut arriver à tout moment et être super gênant. Aujourd’hui, nous allons donc en apprendre plus sur les saignements nasaux ainsi que leurs causes! Je suis aussi très heureuse de vous faire découvrir une solution que j’ai testée qui arrête les saignements de nez en un instant : le gel nasal Nozohaem!

Le saignement de nez – qui porte le nom scientifique d’épistaxis – est un trouble relativement commun et généralement sans gravité. Chez les enfants, les saignements de nez sont considérés comme un trouble très banal. Parfois, il suffit de se gratter l’intérieur du nez pour que le saignement commence.

Les saignements plus graves proviennent généralement des gros vaisseaux sanguins qui se situent au fond du nez.

LES CAUSES PRINCIPALES DU SAIGNEMENT DE NEZ

• UN MOUCHAGE IMPORTANT ET DES ÉTERNUEMENTS
Se moucher souvent et fortement – ou éternuer très fort – peut entraîner une rupture des vaisseaux sanguins du nez, mais heureusement, la plupart du temps, c’est bénin et le saignement se résorbe rapidement.

• UNE INFECTION
Un simple petit rhume, une sinusite ou une rhinite allergique (une inflammation du nez) peuvent être à l’origine d’une hémorragie nasale.

• L’ASSÈCHEMENT DE LA MUQUEUSE NASALE
L’exposition à des chaleurs trop élevées ou à une climatisation trop forte fait partie des causes les plus fréquentes. Si vous vivez dans un environnement sec, chauffé ou climatisé, il est très probable que vous éprouviez de la sécheresse, des démangeaisons, de l’irritation et des saignements de nez. Pour remédier à la situation, vous pouvez utiliser un vaporisateur nasal salin pour réhydrater les tissus internes de votre nez. L’installation d’un humidificateur dans votre chambre ou votre bureau peut également diminuer les risques de saigner du nez.

• UN TRAUMATISME
Une fracture, un coup ou des contusions sont des traumatismes susceptibles de faire saigner les parois intérieures nasales.

• LA PRISE DE MÉDICAMENTS
Certains médicaments comme l’aspirine ou la cortisone en vaporisateur nasal peuvent engendrer des écoulements de sang au niveau du nez. N’hésitez pas à vous informer sur les effets secondaires de vos médicaments, si vous êtes sujet aux hémorragies nasales.

• L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE
L’hypertension artérielle peut créer des saignements nasaux difficiles à arrêter, mais cela est plus rare chez les personnes âgées de 50 ans et moins.

• CERTAINES MALADIES GRAVES
Certaines maladies graves comme une tumeur nasale, une cirrhose, une maladie rénale ou la leucémie peuvent engendrer d’importants saignements du nez. N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous souffrez de saignements abondants et répétitifs.

QUAND FAUT-IL S’INQUIÉTER?

On parle d’épistaxis sévère quand le saignement de nez est particulièrement abondant et qu’il touche les deux narines, voire qu’il provoque d’importants flux de sang dans la gorge. Si votre état général se détériore – pâleur et vertiges –, une visite aux urgences s’impose!

LE STRESS PEUT-IL ÊTRE UN DÉCLENCHEUR?

Même s’il n’existe aucun lien direct entre le stress et les saignements de nez, il existe plusieurs liens indirects entre eux. Le stress est une émotion forte qui peut notamment provoquer une hausse brutale de la tension artérielle (hypertension), laquelle cause des hémorragies nasales.

Les situations de stress régulières telles que le bruit, les conflits, la pression professionnelle, le manque de sommeil, les problèmes familiaux ou l’angoisse financière peuvent engendrer indirectement des saignements de nez.

Dans tous les cas, si vous pensez que votre saignement de nez est dû au stress que vous éprouvez régulièrement et que vous souhaitez l’arrêter rapidement, pensez à vous procurer et à toujours avoir sur vous le traitement Nozohaem. Sous forme de gel, celui-ci est facile à utiliser et arrête instantanément les saignements, afin que vous puissiez reprendre rapidement vos activités.

NOZOHAEM : UN MÉDICAMENT SÛR ET EFFICACE

Nozohaem permet de stopper rapidement les saignements légers ou plus abondants en toute sécurité. Il est un complément efficace et sécuritaire au processus de guérison naturel. Il stoppe l’écoulement, favorise la coagulation, accélère la cicatrisation du vaisseau touché et réduit ainsi les risques de nouveaux saignements.

Cet ajout incontournable à votre trousse de premiers soins est conçu pour être inséré dans les narines facilement et discrètement. Une fois appliqué, le gel nasal sèche ou s’élimine naturellement par les narines. Et le plus beau dans tout ça? Ce gel peut être appliqué autant de fois que nécessaire!

Puisqu’il est distribué en format de doses individuelles, on évite les éventuelles contaminations de l’embout et du produit, ce qui vous garantit un usage sûr.

NOZOHAEM : SÉCURITAIRE POUR LES ENFANTS

Si je vous parle de ce produit, c’est parce qu’il peut être utilisé dès l’âge de 2 ans! Il est conçu pour être facile à utiliser, même par vos enfants. Et pendant que le produit agit, votre enfant peut reprendre ses activités tranquillement. Par ailleurs, son embout spécial permet d’éviter d’enfoncer l’applicateur trop profondément.

Ma petite nièce vit un réel problème qui la gêne énormément, car elle saigne du nez au moins 2 fois par semaine. Elle a testé Nozohaem et ses saignements ont cessé en quelques secondes… De plus, le format est pratique et peut être laissé dans un sac à dos pour l’école ou la garderie.

NOZOHAEM : UNE COMPOSITION NATURELLE

Nozohaem est essentiellement composé d’ingrédients naturels. On aime! Il contient, entre autres :
– De l’eau purifiée
– Des agents épaississants qui favorisent la cicatrisation et l’arrêt des saignements
– Un conservateur antibactérien et antifongique

COMMENT UTILISER LE GEL NASAL NOZOHAEM

• ÉTAPE 1
Mouchez-vous pour évacuer tout caillot de sang qui peut faire obstacle à la fluidité naturelle de votre sang. Introduisez le tube à environ 1 à 1,5 cm de profondeur dans la narine qui saigne et appuyez sur le tube pour insérer tout le gel Nozohaem. Puis, retirez doucement le tube.

• ÉTAPE 2
Exercez une légère pression sur les 2 narines avec votre pouce et votre index pour maintenir l’embout en place, jusqu’à ce que l’écoulement de sang s’arrête.

• ÉTAPE 3
Essuyez tout excès et laissez le gel dans le nez pendant 30 minutes. Une fois le saignement arrêté, vous pouvez laisser le gel s’éliminer naturellement dans la narine ou vous moucher doucement.

LES GESTES À ÉVITER

Ne penchez surtout pas la tête vers l’arrière, car contrairement aux idées reçues, renverser la tête lors d’un saignement fait couler le sang dans la gorge.

Ne mettez pas de coton, de tissu ou de compresse dans votre narine, car le saignement de nez reviendra dès que vous l’enlèverez.

OBTENEZ 4,00 $ DE RABAIS

Vous pouvez obtenir un bon de réduction de 4,00 $ sur votre achat de Nozohaem – qui est disponible sans ordonnance – dans toutes les bonnes pharmacies (dans la section des soins du nez ou des premiers soins). Voici le lien pour bénéficier du rabais : http://bit.ly/2wIY4mL

SAVIEZ-VOUS QUE…

En terminant, si vous êtes embêté avec des vêtements tachés de sang, voici un petit truc pour optimiser leur nettoyage. Il faut faire tremper le vêtement dans de l’eau très froide pendant 24 heures avant de le laver normalement. On croit souvent à tort que l’eau chaude fait disparaître plus efficacement les taches… Eh bien avec le sang, ce n’est pas du tout le cas!

Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l’avis d’un professionnel de la santé. Un avis médical est notamment recommandé si le nez saigne de façon abondante, persistante ou fréquente.

Cette publication a été produite en collaboration avec Nozohaem. Toutes les opinions qui y sont exprimées m’appartiennent.

No Comments

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !