CONSEILS DE SAFIA NOLIN SUR L’INTIMIDATION – ENTREVUE TELUS

Dans le cadre de la Journée UNIS de Montréal, j’ai eu la chance de rencontrer l’auteure-compositrice-interprète québécoise Safia Nolin pour jaser d’intimidation. Mes filles se sont déjà fait intimider à l’école et j’avais dû intervenir. Shana a même reçu des menaces de mort en maternelle… Je me suis donc vidé le cœur et j’en ai profité pour lui demander quels conseils elle souhaitait transmettre aux jeunes victimes et aussi aux parents. Ce fut une rencontre très marquante pour moi, car j’ai découvert une femme forte, pleine de résilience, de sensibilité et de compassion. Je suis complètement tombée sous son charme! Son histoire est tout aussi inspirante; elle a changé d’école sept fois avant d’abandonner ses études à 15 ans, en raison de l’intimidation qu’elle subissait. Dans ses années plus difficiles, elle a pensé de multiple fois au suicide et la voilà maintenant un modèle pour les jeunes filles, au top des palmarès et militante contre l’intimidation. C’est une vraie source d’inspiration!

Safia a même collaboré avec le rappeur torontois SonReal et TELUS pour créer la chanson No More, dont la version bilingue a été lancée au début du mois de février. Cette chanson se veut un hymne rassembleur pour encourager les Québécois et les Canadiens à s’unir contre la cyberintimidation. Vous pouvez voir la vidéo et écouter la chanson ici. Mes filles l’ont écoutée en boucle avant notre rencontre avec Safia… la chanson est porteuse d’un super message d’espoir!

Parlons de cyberintimidation; un gros problème qui n’existait pas quand nous étions jeunes!

Saviez-vous que plus d’un million de jeunes Canadiens seront victimes de cyberintimidation ce mois-ci? Et que 42 % des jeunes canadiens âgés de 12 à 18 ans ont été victimes de cyberintimidation. C’est beaucoup trop. Les jeunes ne sont pas les seuls à être cyberintimidés. Dans notre monde numérique, tout le monde peut l’être. Même moi, je ne suis pas à l’abri des mauvais commentaires sur le Web! Nous avons donc tous un rôle à jouer pour freiner la cyberintimidation.

Voici des conseils d’intervention, signés TELUS Averti, en cas de cyberintimidation :

CONSEILS POUR LES JEUNES

• Si vous êtes témoin d’intimidation, réconfortez la victime en privé et offrez-lui votre aide. Petite parenthèse sur ma conversation avec Safia à ce sujet. Elle pense vraiment, tout comme moi, que l’intervention des gens autour est la clé pour freiner l’intimidation. Regardez la vidéo, on vous en dit plus là-dessus!
• Parlez-en à un adulte, un parent ou un ami qui peut vous aider à gérer la situation.
• Conservez les preuves afin de les remettre à un adulte de confiance ou de signaler l’incident.
• Il nous arrive à tous de manquer de délicatesse en ligne. Vos mots sont importants. Si vous avez, volontairement ou non, posé des gestes négatifs en ligne, il n’est jamais trop tard pour s’excuser, renverser la vapeur, et devenir un agent de changement positif.

CONSEILS POUR LES ADULTES

• Apprenez le jargon et les acronymes utilisés en ligne pour comprendre ce que vos enfants disent sur les médias sociaux ou par messages texte.
• Parlez-en ouvertement et faites savoir à vos enfants que vous êtes là pour les aider.
• N’oubliez pas que la loi s’applique toujours. Soyez responsable et conservez des preuves.

Joignez-vous à TELUS! Participez à la conversation #ZéroIntimidation pour dénoncer la cyberintimidation et agissez, que vous en soyez victime ou témoin.

Après notre journée à We Day, les filles et moi sommes rentrées à la maison inspirées par nos rencontres. Celle avec Safia bien sûr, mais aussi celle avec d’autres personnalités qui étaient là pour encourager les jeunes à continuer d’être des forces positives de changements et à s’engager dans leur communauté pour faire une différence. TELUS est partenaire d’UNIS depuis sept ans déjà et à cette occasion, a demandé aux jeunes de promettre d’utiliser la technologie pour créer un monde en ligne inclusif et respectueux. Et vous pouvez vous aussi prendre l’Engagement de bonne conduite en ligne TELUS Averti.

De notre côté, nous le ferons en famille. Je signerai l’engagement à telus.com/zerointimidation, et je demanderai aux filles de me faire des dessins qui montrent des actions gentilles qu’elles posent envers les autres. Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour apprendre à nos enfants comment être un bon citoyen, dans le vrai monde comme dans le monde numérique!

Merci à Safia Nolin pour l’entrevue et à TELUS pour sa grande implication auprès de cette cause qui me tient à cœur.

No Comments

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !