NOURRIR UN ENFANT PENDANT UNE SEMAINE AVEC 2$ ?

Lorsqu’on m’a proposé d’être porte-parole pour la 8e édition de la Grande récolte pour les enfants de Moisson Rive-Sud, j’ai tout de suite su que je devais dire oui! Oui, car le sujet me parle et me touche particulièrement, car cette campagne de financement vient en aide à de nombreux organismes communautaires qui sont dotés de programmes d’aide aux futures mamans et aux familles avec de jeunes enfants de 0 à 5 ans.

Je savais qu’une bonne alimentation dès le jeune âge était primordiale, mais j’ignorais que la malnutrition pouvait avoir d’aussi graves conséquences sur la vie des enfants, comme :

• Retard de leur développement cognitif, moteur et neurophysiologique;
• Développement de maladies chroniques;
• Troubles de l’anxiété, dépression, agressivité et hyperactivité.

L’inquiétude et le stress ressentis par les parents de ne pas arriver à nourrir toute la famille engendrent parfois un stress incroyable chez l’enfant. Je n’ose même pas imaginer comment je me sentirais, si ça m’arrivait… et personne n’est à l’abri de cette triste réalité.

Récolter des denrées comme du lait maternisé, des céréales pour bébé ou encore des couches est particulièrement difficile et, comme ces articles sont très dispendieux, il y a une grande demande envers ces produits. Les denrées dédiées aux tout-petits représentent uniquement 1 % du total des dons reçus.

Touchée par cette problématique qui concerne particulièrement les jeunes mamans, je suis allée visiter l’organisme L’Envol de Longueuil et j’ai vu comment ces mères ont la conviction et le désir de s’en sortir. Elles ne vont pas à L’Envol pour demander la charité, mais bien pour se prendre en main et pour demander l’aide dont elles ont besoin pour donner une vie plus saine à leurs tout-petits.

Lorsque je suis arrivée, les mamans cuisinaient de bons muffins et l’ambiance était très chaleureuse! L’Envol offre même à certaines d’entre elles une garderie privée subventionnée.

L’Envol accueille plus de 250 familles par année et offre un centre de jour (des ateliers de groupe conçus pour les femmes enceintes, les mamans et leurs enfants de moins de 5 ans), un programme de retour progressif aux études adapté à la réalité des jeunes mères (L’Escale) ainsi que des visites d’accompagnement et d’aide à la maison. Elle donne aussi accès à un service de pédiatrie sociale, du transport en minibus, une halte-garderie, et bientôt un projet de construction de sept logements sociaux subventionnés afin d’héberger des jeunes mères et leurs enfants.

Là ou Moisson Rive-Sud entre en jeu, c’est pour du dépannage alimentaire ponctuel (nourriture non périssable, couches, produits personnels, etc.) offert gratuitement aux participantes de L’Envol. La majorité des mères ont eu leur bébé a un très jeune âge et elles se retrouvent souvent sans le père, sans aide de la famille et dépendantes de l’aide sociale. Elles sont souvent en détresse avant de communiquer avec l’organisme. Les femmes, majoritairement âgées de 19 et 20 ans, vivent dans la pauvreté, mais espèrent le mieux pour leurs enfants, et je trouve leur geste de demander de l’aide très courageux. J’ai vu une maman avec la volonté de se reprendre en main, avec quatre enfants, et l’amour qu’elle leur portait était indéniable!

L’Envol n’est qu’un seul exemple des organismes qui bénéficient de la Grande récolte pour les enfants. Imaginez tout le bien et toute la différence que vous pouvez faire en faisant un don, si petit soit-il!

Je suis reconnaissante pour tous mes abonnés qui auront fait un don avant le 30 avril! Si je pouvais, je vous ferais à tous un beau câlin en retour! Merci à Moisson Rive-Sud et à L’Envol de m’avoir invitée dans votre monde d’entraide. Je me rends compte combien nous sommes chanceux d’avoir tout ce que l’on a!

COMMENT AIDER!

• Rendez-vous sur le site http://bit.ly/grande-recolte
• Par texto : textez MOISSON au 20222 pour faire un don de 10 $
• Par téléphone : composez le 450 641-1895
Un don de seulement 2 $ permet de nourrir un enfant pendant 1 semaine

SAVIEZ-VOUS QUE…
Fondée en 1992, Moisson Rive-Sud est la principale banque alimentaire en Montérégie, couvrant plus de 70 % de la population de la région. Elle récupère annuellement près de 4 M kg de denrées, soit une valeur marchande de près de 20 M$, auprès des entreprises agroalimentaires, afin de les redistribuer gratuitement à un réseau de 85 organismes accrédités. Chaque mois, Moisson Rive-Sud vient en aide à près de 17 000 personnes, dont 35 % sont des enfants de 0 à 17 ans.

No Comments

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !