COMMENT FAIRE DE L’ARGENT AVEC SON BLOGUE

On me pose souvent la question: Comment tu fais pour vivre des médias sociaux? Je dois toujours expliquer mon histoire et je me rends compte que ce n’est pas évident pour moi d’expliquer le tout et que c’est surtout difficile pour les gens de comprendre le mystérieux monde des influenceurs. C’est donc ce qui m’a inspiré cet article. Si vous désirez vous partir un blogue… prenez quelques notes!

Tout d’abord, pour faire de l’argent avec son blogue, il est primordial d’avoir des abonnés. Beaucoup d’abonnés. Et quand je dis beaucoup, je tiens à préciser qu’il est primordial d’avoir de vrais abonnés et non des fans achetés sur le web pour quelques centaines de dollars, juste pour avoir plus de fans et berner les annonceurs. Sachez que maintenant, ces derniers sont munis de programmes qui détectent les comptes ayant de faux abonnés! Pour ma part, j’ai commencé à faire des vidéos sur Facebook avec mes enfants et, rapidement, nous avons obtenu 500 fans, puis 1000 puis 2000 et vous imaginez la suite…

Comme mon concept était de tester des produits et que je commençais à être tannée de payer les produits avec mes propres sous, j’ai décidé de contacter les marques que j’aimais, dont Elle R Cosmétiques, puis on m’a alors référé à leur agence de relation publique. Cette agence a vu un potentiel en moi et a commencé à m’envoyer plein de produits gratuits toutes les semaines! C’était Noël! J’étais folle de joie, car ça m’aidait à alimenter mon contenu et je n’avais plus à payer pour mes tests de produits!

J’ai donc décidé de multiplier la recette et de solliciter d’autres agences de PR. J’avais lu aussi dans un groupe Facebook sur les blogues que ça prenait un «kit média» pour approcher les agences. J’ai fait des recherches sur Google pour voir des exemples de kit média et je me suis mise à envoyer le mien dans plein d’agences de presse. Les réponses étaient presque toutes positives et je recevais encore plus de produits gratuits! À cette époque, je ne me rendais pas compte que je travaillais très fort pour faire de la publicité gratuite pour les marques. Mais il faut bien commencer quelque part…

Un jour, j’ai décidé qu’il était temps pour moi de tirer profit de mon blogue, car je m’épuisais à faire des vidéos gratuitement pour les autres. Mon premier contrat a été une vidéo pour un magasin de jouets. Je me souviens que je n’étais pas «game» d’y aller seule, alors j’avais demandé à ma sœur de venir faire la capsule avec moi!

Je me souviens qu’à mes débuts, je me faisais constamment négocier. J’ai donc dû apprendre à trouver plein de stratégies et une valeur ajoutée à mes services pour offrir à mes futurs clients une offre incroyable. Je devais aussi trouver la valeur juste de mes publications, car lorsqu’on débute, il faut se le dire, on n’a aucune idée de la valeur de notre blogue.

En suivant des groupes de blogueurs, j’ai entendu parler de Social Blue Book, un site qui mesure la valeur de nos publications, selon l’engagement et le nombre d’abonnés sur nos médias sociaux. Ça nous dit combien valent une vidéo, une photo, et d’autres types de publications. Voici le site: www.socialbluebook.com! Vous pouvez entrer tous vos comptes actifs et ça vous donnera en détail la valeur de vos publications, que ce soit sur Instagram, Facebook, YouTube et plus.

J’ai donc ajusté ma liste de prix et j’ai commencé à communiquer avec plusieurs entreprises en envoyant mon kit média avec mes forfaits. C’est comme ça que j’ai réussi à faire un peu d’argent avec mon blogue. C’est certain que plus vous avez d’abonnés, plus vous pouvez charger! Avant, je faisais beaucoup de sollicitation, mais depuis la dernière année, je ne sais pas ce qui s’est passé, les contrats viennent à moi comme par magie et j’en suis très reconnaissante!

En mai 2018, lorsque j’avais environ 40 000 abonnés, j’ai décidé de quitter mon emploi de vice-présidente dans l’agence de pub de ma famille, car je ne pouvais plus «dealer» avec la job et le blogue! Pour ceux qui pensent que tenir un blogue et animer une page Facebook et Instagram c’est un loisir, détrompez-vous! C’est tout un travail! On doit être disponible presque en tout temps pour répondre aux fans, on doit faire du contenu quotidiennement, trouver de nouveaux produits à tester, tourner des capsules, créer du contenu commandité, gérer les concours et j’en passe!

À ce moment-là, j’avais fait 1000$ par mois avec mon blogue, ce qui n’était vraiment pas assez pour payer mon hypothèque, ma voiture, mon gaz, mes loisirs, etc. Mais j’avais confiance en mes capacités et, dans le pire des cas, je m’étais dit que je me trouverais un autre emploi… Mon chum et moi avions un accord, on me donnait un 6 mois d’essai! Si ça ne fonctionnait pas, j’oubliais à tout jamais ma carrière de blogueuse à temps plein. Presque 1 an et demi plus tard, je suis encore là et plus occupée que jamais, alors le pari était bon!

Aujourd’hui, j’ai près de 75 000 abonnés et j’ai fait plus de 200 collaborations avec de grandes marques comme Walmart, Air Canada, IGA, Google, Boston Pizza, Chocolats Favoris, Telus, Sports Experts, St-Hubert, Familiprix, evenko, McDonald’s, Quartier Dix30 et bien d’autres! De plus, chose que vous ignorez peut-être, j’écris depuis 1 an dans la revue la plus populaire pour enfants distribuée à travers le Canada, Dragon Club (produit par Imports Dragon). J’ai ma double page et j’ai carte blanche (selon le thème du magazine). Je suis très reconnaissante pour la confiance qu’ils m’accordent! Pour voir toutes mes collaborations: http://www.merestesteuses.com/collaborations/

Vous vous demandez sûrement encore comment je fais pour faire de l’argent avec mon blogue. Voici un exemple: Yellow voulait promouvoir ses chaussures pour enfants pour la rentrée et voulait offrir un rabais exclusif à mes abonnés de 20%. J’ai donc été rémunérée pour bâtir une campagne de A à Z! Dans ce cas-ci, il s’agissait de photos qui avaient été vendues. Alors pour commencer, je devais penser à un concept original pour me démarquer, car souvent je ne suis pas la seule maman blogueuse qui est choisie pour faire la même campagne. Je suis allée en magasin avec les filles pour choisir nos chaussures (que nous avons reçues gratuitement). Ensuite, nous avons fait venir notre photographe adorée Katherine de KMB photographe. Finalement, je devais envoyer mes photos à l’agence qui elle devait faire approuver mon concept à Yellow. Même mon texte qui est écrit dans la publication devait être validé par le client. Dès que le tout a été approuvé, nous nous sommes entendus sur une date pour la mise en ligne!

  

Par la suite, on doit rendre des comptes-rendus aux annonceurs. Les fameuses statistiques… Ce n’est pas toujours évident avec l’algorithme de Facebook ou d’Instagram qui fait que même si j’ai 55 000 abonnés sur Facebook, il y a peut-être juste la moitié d’entre eux qui verront ma publication. Les annonceurs regardent aussi le nombre de «likes», de partages et analysent les commentaires qui, on espère, seront positifs!

Donc je vous confirme que vous m’aidez vraiment lorsque vous partagez une de mes publications et que vous me faites un petit «thumbs up»! Et merci pour ça… vous m’aider à obtenir d’autres contrats donc à pouvoir continuer de bloguer!!!

Quand une photo, une vidéo ou un article est commandité comme dans ce cas, nous sommes obligés de divulguer à nos abonnés qu’il s’agit d’une publicité. Donc, vous verrez toujours la mention «partenariat rémunéré» dans le haut de la publication ou #pub ou #ad dans le texte de la publication. Je suis donc très transparente, et ce, depuis mes débuts.

Il faut bien comprendre toutefois que je fais un bon tri avant d’accepter un contrat. Si on parle d’un nouveau produit, je demande toujours de le tester avant même de négocier le contrat. Je ne veux pas vous «vendre de la scrap» (lol), donc c’est très important pour moi d’être fidèle à mes valeurs et de garder une qualité exceptionnelle au niveau des produits que je suggère. Si vous saviez le nombre de contrats onéreux que j’ai refusés, car je ne croyais pas au produit ou parce que je ne le sentais juste pas. Je suis souvent mon cœur et mon intuition, et non ma tête… sinon je serais pas mal plus riche (lol)!

Aussi, souvent je reçois des produits gratuitement, sans les avoir demandés, et dans ce cas, je fais tout simplement une story avec le #produitsreçus. Je ne fais pas de critique… je fais seulement un unboxing pour ne pas vous influencer comme je ne connais pas le produit. Si par la suite je l’ai testé et que je l’ai apprécié, il se peut que j’en reparle dans une autre story!

Il y a aussi les liens Amazon. Je peux passer des soirées à essayer de trouver des produits à tester en regardant des vidéos sur YouTube de blogueuses américaines! Puis, j’essaie de les trouver sur Amazon.ca, car honnêtement, c’est le site universel le plus sûr que je connaisse. J’essaie toujours aussi de vous trouver les produits qui sont «Prime», pour que la livraison soit rapide et pour que s’il y a quoi que ce soit avec le produit, il soit facile pour vous de le retourner. Comment je peux faire de l’argent avec Amazon? Lorsque je mets un lien, je reçois un petit pourcentage sur les ventes perçues. Mais attention, sachez que vous payez exactement LE MÊME PRIX que si vous achetiez le produit sans mon lien. Je vous le promets (lol). Donc, si vous aimez ce que je fais, je vous remercie grandement de m’encourager! En plus, si vous utilisez mon lien, vous êtes certains de commander LE bon produit que j’ai moi-même testé!

Alors voilà comment je monétise mon blogue. Que ce soit avec une photo, une story Instagram, une vidéo, une photo ou un article Facebook, sachez que j’essaie toujours de vous trouver la crème des produits même s’ils sont commandités. Aussi, je vais toujours continuer à faire des capsules non commanditées avec des trouvailles incroyables comme la fameuse brosse séchoir ou des capsules drôles avec des produits qui ne fonctionnent «pas pantoute»! Également, je ne sais pas si vous suivez mes stories Facebook ou Instagram, mais vous pouvez suivre mes petits moments du quotidien en famille ou mes trucs beauté!

Je ne pourrai jamais vous remercier assez de me suivre. Si je réussis à vivre de mon blogue, c’est grâce à vous, à votre fidélité et à votre bel engagement!

Pour ceux ou celles qui veulent se partir un blogue, je vous souhaite de réussir, et sachez que c’est possible de vivre de son blogue et qu’on n’a pas besoin d’attendre 5 ans pour le faire!

Mary -xx-

No Comments

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !