MA RETRAITE DE YOGA AU COSTA RICA (IDOLEM ÉVASION)

Depuis que je suis en couple (15 ans) et que j’ai 2 merveilleuses filles (7 et 9 ans), jamais je n’aurais osé partir en voyage seule ni même pensé à le faire ! Jusqu’à ce que je reçoive l’appel… L’appel qui, sans le savoir, aura changé ma vie ! C’est un de mes clients qui m’a appelée pour me dire qu’il restait une place dans un voyage de groupe, plus précisément une retraite de yoga avec Idolem Évasion. J’étais donc heureuse, je sautais au plafond, mais ensuite, je me suis rappelé tout le travail que j’avais à faire cette semaine-là ! Pouet, pouet… j’avais une douzaine de collaborations à faire durant la semaine du voyage et, honnêtement, je dois vous avouer que c’était la pire semaine pour partir… vraiment !!!

Puis, j’ai reçu un autre coup de téléphone, le même soir. Je devais envoyer mon passeport maintenant ! Je n’avais donc pas le temps d’y penser… Savez-vous ce que j’ai fait ? J’ai sauté à pieds joints dans le vide, même avec ma semaine de fou, et j’ai envoyé la photo de mon passeport, sans même savoir si quelqu’un allait pouvoir me remplacer durant le voyage ! Et c’est une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie. Si comme moi vous n’avez JAMAIS le temps de prendre des vacances ou que vous n’osez pas partir en voyage seul, sachez que prendre la décision de dire OUI… oui à une belle aventure qui vous attend, ce sera le plus beau des cadeaux que vous pourrez vous faire.

Voici donc en détail pourquoi ce fut le plus beau cadeau pour mon âme, mon esprit et mon corps.

Premièrement, Mélody, la fondatrice des franchises Idolem Hot Yoga chaud et propriétaire d’Idolem Évasion, a créé avant notre départ un « chat » de groupe sur WhatsApp. Ce qui est cool, c’est que tout le monde peut apprendre à se connaître avant le voyage et, à l’aéroport, les participants écrivent : « Je suis arrivé aux douanes », « Je vous attends à la gate 81 » ou « Je suis assise au siège 13B dans l’avion » ! Ça crée donc déjà une complicité et c’est très utile durant tout le reste du voyage pour communiquer entre nous, et Mélody suit nos conversations de Montréal pour être certaine que tout est OK pour nous.

Dès notre première rencontre à l’aéroport, nous avons tout de suite senti que la vibe était bonne ! Nous étions 9 filles incluant notre prof de yoga, Sousou, et Meddy, un vidéaste très talentueux.

À notre arrivée à la villa de Mal País au Costa Rica, nous avons toutes eu la même réaction… nous n’avions tous jamais habité dans un endroit pareil ! Eh oui, si vous faite une retraite de yoga au Costa Rica avec Idolem Évasion, vous séjournerez dans une villa de millionnaire située directement sur le bord de la mer, qui comprend 4 chambres (9 lits), 1 piscine, 2 spas, une immense salle à manger, une cuisine typique, un salon plus grand que nature, un bar intérieur et un accès au toit (là où on pratique souvent le yoga et la méditation). Dans ma chambre, nous avions même une mini cuisinette !

 

La première journée, nous étions pas mal exténuées, alors nous nous sommes arrêtées dans un petit marché à Santa Teresa et je me suis couchée tôt pour être en forme le lendemain, quand ma retraite de yoga allait commencer officiellement !

Le matin suivant, nous avons débuté la journée avec du yoga sur le toit à 9 h. L’heure était parfaite ; après tout ce sont des vacances, pas un bootcamp ! Je dois vous avouer que le premier cours, je l’ai trouvé assez difficile, car je n’avais fait que 2 fois du yoga dans ma vie, et une session, lorsque j’étais enceinte de ma première. Disons que je n’étais pas aussi en forme que les autres girls ! Mais quand même, après le premier cours, je ressentais déjà les bienfaits du yoga sur mon corps et mon esprit, car Sousou, notre prof de yoga, apportait un côté très spirituel qui venait mettre un baume sur mon âme !

Photo par Myriam Koayes.

Ensuite, vers 11 h, nous avons eu un atelier sur les chakras, sur le bord de la piscine, qui fut vraiment intéressant ! Je ne savais pas que nos problèmes ou nos peurs pouvaient être reliés à nos chakras et à certaines parties de notre corps. Je ne vous en dis pas plus, car Sousou est la meilleure pour expliquer tout ça et je ne veux pas brûler de punch ! Mais cet atelier m’a beaucoup marquée…

Atelier sur les chakras. Photo par Amélie T. Vincent.

Nous étions ensuite libres pour le reste de la journée. C’est là que les vacances ont commencé ! J’ai forgé des amitiés avec des personnes et nous avons décidé de partir à l’aventure. Pour ma part, je voulais absolument profiter du soleil et de la belle plage de Santa Teresa. Nous devions marcher environ 15 minutes sur la plage pour atteindre une belle plage sans roches. Et nous avons eu la journée au complet pour nous. Nous sommes allées manger du mahi-mahi dans un bon resto pour dîner et pour souper nous avons fait un peu la fête pendant que la moitié de la gang était au resto ! Ce n’était donc pas une retraite de moine (lol).

Tous les matins, nous faisions du yoga, mais certains jours, nous avons fait des cours spéciaux comme le jeudi, où nous avons fait du yoga fitness. C’est niaiseux, mais j’ai adoré faire cette séance qui était plutôt très suante (lol)…

Puis le soir, vers 20 h, nous avions de la méditation sous les étoiles, sur le toit ou dans la noirceur de la villa avec des chandelles étalées partout. My God que c’était beau ! Avec la musique de Sousou qui me faisait toujours pleurer (lol), c’était le summum !

Ah oui, j’ai oublié de vous mentionner que durant le voyage, je me suis fait mal à mon orteil en allant manger mes toasts au Nutella sur les rochers, sur le bord de la mer… c’est bien moi ça ! Mon ongle s’est fendu en deux ! Donc, pour tout le reste de mon voyage, mes déplacements et mes mouvements de yoga étaient, disons… limités !

Tout ça pour dire que dans la retraite de yoga, vous avez une activité incluse avec des quatre roues (que nous avons eu pendant 2 jours). Et devinez qui a conduit pendant les 2 jours ? Moi !!! C’est là que l’expression « dépassement de soi » a pris tout son sens pour moi. Normalement, j’aurais dit à mon chum de conduire sans même penser à vouloir essayer de conduire. Mais là, mon amie Myriam (lol) ne voulait pas conduire, alors j’ai dû conduire pendant 3 heures (total : aller-retour) pour aller à Montezuma voir des chutes incroyables ! Si incroyables que je n’ai même pas pu les voir à cause de mon orteil…

Photo par Amélie T. Vincent.

Eh oui, il fallait de bonnes espadrilles pour « escalader » la jungle et se rendre aux chutes, mais moi, à cause de ma blessure de guerre (lol), j’étais en petites gougounes et je n’ai pas pu me rendre plus loin qu’à 5 minutes de marche, jusqu’à des chutes de bébé la la. J’ai donc passé mon après-midi dans les petites chutes à méditer et à faire du Facetime avec ma famille pour passer le temps. Quand le groupe est revenu et que j’ai vu leurs photos, je me suis dit « OMG, j’ai vraiment manqué quelque chose !!! ».

Sousou notre prof de yoga devant les chutes de Montezuma. Photo par Sylvie Lavigueur.

Nous avons aussi fait de l’accro-yoga sur la plage et l’expérience était malade ! Nous étions en petits groupes et j’ai fait des pirouettes que je ne pouvais même pas imaginer faire de toute ma vie ! C’est ce qui est cool avec cette retraite, c’est que les cours de yoga sont différents chaque jour et les méditations aussi. Il y a même eu un cours de Yin, mais j’étais trop fatiguée ce soir-là, alors je suis allée me coucher.

Dans nos temps libres, nous sommes allées au Banana Beach, un petit bar où on retrouve des lits coussinés pour se faire bronzer directement sur le bord de la mer avec des drinks de fou ; comme le Banana Split !!!

Banana Split au Banana Beach.

Vous pouvez donc vivre la retraite de yoga comme vous le voulez. Certaines personnes du groupe étaient plus en retrait dans la journée. Elles passaient la journée de leur côté sur le bord de la mer, mais nous, nous aimions découvrir la ville, les bons restos comme le Bakery, le Chop It et le Taco Corner avec leurs burritos de feu !!!

Notre groupe au complet au Taco Corner. Photo par Sylvie Lavigueur.

Le samedi après notre yoga, nous sommes parties en après-midi vers la Vista de Olas, une place où il y a petit bar et une infinity pool. Le coût est de 25 $ US par personne et on peut consommer jusqu’à 25 $ de boisson ou de nourriture, et si on dépasse ce montant, on n’a qu’à payer le surplus. C’était tellement cool, nous avions la piscine à nous seules. Le décor était à couper le souffle et ça faisait du bien de prendre un petit drink entre amies et de jaser de tout et de rien. Le groupe avait une vibe vraiment « chill ». Je pense que dans le monde du yoga, il n’y a que du bon monde et c’est pourquoi ça donne toujours de beaux groupes, selon Sousou.

Photo de Suzie Beaulieu.

Je suis aussi allée, avec ma BFF du Costa Rica Myriam, à la plus belle plage de la région, la Playa Hermosa ! Le décor était le même que près de notre villa, mais la mer était incroyable. Nous pouvions marcher loin, loin dans la mer et il n’y avait aucune roche et ce n’était pas dispendieux pour s’y rendre en taxi.

L’avant-dernière journée fut de loin la plus belle de mon voyage… Nous avons fait du yoga DANS LA MER. C’est pendant cette séance que je me suis dit : « Je veux faire du yoga tous les jours de ma vie. » Vous ne pouvez pas savoir le feeling que ça fait de faire des postures, de prendre conscience de notre respiration et de se sentir puissante dans l’océan ! J’ai capoté ma vie. Ce soir-là (notre dernier soir), nous avons aussi médité au coucher de soleil sur les rochers, chacune dans notre petit espace, et Sousou nous a dit de garder ce moment en mémoire pour les moments plus difficiles du quotidien. Amélie, une des voyageuses, a pris une photo de cet instant et je suis tellement heureuse d’avoir un souvenir de cette méditation. Lorsque j’en aurai besoin, je pourrai replonger dans cet état de paix d’esprit juste en regardant cette photo.

Notre dernière méditation au coucher du soleil. Photo par Amélie T. Vincent.

Je vous le dis, ce voyage est pour tout le monde. Les débutants, les intermédiaires et les plus avancés ! Le but de mon voyage n’était pas tant le yoga. Oui, on a fait souvent du yoga, mais pour moi, ce sont les échanges avec les gens qui m’ont marquée, ce sont les paroles de Sousou qui m’ont fait du bien, ce sont mes mésaventures qui m’en ont beaucoup appris sur moi-même. Juste le fait de voyager seule, ça me sortait de ma zone de confort. En fait, tout le voyage me sortait de ma zone de confort et c’est ce que j’ai aimé… je me suis dépassée tout en respectant mes limites. Maintenant, je peux dire que je l’ai fait ! Une semaine à me surpasser, à me ressourcer, sans réseaux sociaux, à voyager seule, à découvrir des gens incroyablement ouverts d’esprit, à vivre des aventures impossibles, à vivre la pura vida.

Photo par Suzie Beaulieu.

Bref, je suis repartie du Costa Rica de ma retraite avec Idolem Évasion remplie de souvenirs, de nouvelles énergies et de forces intérieures que je ne pensais pas avoir en moi, avec des outils pour me recentrer lors de journées plus difficiles. Merci Sousou pour tout. Tu as rendu ce voyage si grandiose pour moi : émotionnellement et physiquement ! Pour une fille qui n’avait jamais fait de yoga… je peux dire : YES, I made it and I love it now !!! 🧘‍♀️

Sousou notre professeur de yoga sur le toit de la villa.

Je conseille à tout le monde de vivre au moins une fois dans sa vie une retraite de yoga comme celle que j’ai vécue. En plus, la prochaine retraite disponible se fera justement au Costa Rica du 9 au 16 mars 2020. Imaginez-vous là-bas… la pura vida mes amis !!!

Sans oublier une prochaine retraite dans une destination paradisiaque, du 16 au 23 avril 2020 à St-Martin… OMG !!!

Sur ce, je vous dis Namasté et j’espère vous avoir donné envie de voyager !

Pour plus de détails sur les prochaines retraites avec Idolem Évasion, cliquez ici : http://bit.ly/idolem-evasion

 

Cette publication a été produite en collaboration avec Idolem Évasion. Toutes les opinions qui y sont exprimées m’appartiennent.

No Comments

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !